S’il y’a bien une tradition dans laquelle le respect du genre est une coutume, le Tchologo en pays Niarafolo précisément à Koutiénédougou (20 km de Ferké) en est une réalité bien vivante. Ce dimanche 23 décembre à Koutiénédougou, la 32ème promotion des femmes Tchologo a démontré à la marraine, la ministre Marietou Koné et au parrain Ouattara Tené Birahima, Président du conseil régional du Tchologo à travers chants et danses le privilège et l’honneur d’être tchouhodjellés. Une cérémonie qui aura eu le mérite de permettre à Koutiénédougou de bénéficier d’un centre de santé, promesse du Président du conseil régional et d’un HVA, hydraulique améliorée promesse de la marraine, la ministre de la solidarité et de la promotion du genre Marietou Koné. Merci à Yéwé Paulin, président du comité d’organisation de ladite cérémonie et au Directeur regional de la culture et de la francophonie du Tchologo, représentant le ministre de tutelle grâce à qui cette culture sera inscrite dans le patrimoine culturel national.