Maintes fois annoncée et reportée, l’inauguration du centre de secours d’urgence (CSU) de Ferkessédougou a finalement eu lieu ce vendredi 24 mai 2019 dans l’après-midi en présence du ministre de tutelle, le ministre de l’intérieur et de la sécurité Diakité Sidiki, du ministre de la solidarité, de la lutte contre la pauvreté et de la cohésion sociale, Marietou Koné , du Ministre Téné Birahima Ouattara Président du conseil régional du Tchologo, du Directeur Général de l’Office national de la protection civile (ONPC), du corps préfectoral et des élus et cadres, des populations du Tchologo dans leur ensemble.
Réalisé entièrement sur le budget du conseil régional du Tchologo, ce centre en plus du détachement des sapeurs-pompiers militaires présent à Ferkessédougou, améliorera la prise en charge des nombreux blessés par moto et assurera une bonne protection civile de premier rang aux sinistrés et autres victimes de catastrophes comme décidé depuis 2014 par le gouvernement.
De nombreux dons ont été offerts de part et d’autre au centre qui bénéficie de 2 engins motorisés d’intervention et de transport de troupe, du matériel divers d’intervention et de prise en charge de blessés et un important don du président du conseil régional du Tchologo aux communes de la région en matériel de salubrité.
Les communautés de Ferkessédougou ont bénéficié en dons numéraires de la somme de 1 million 900 mille francs de la part du ministre de l’intérieur et de la sécurité pour leur exceptionnelle mobilisation. Une cérémonie qui aura eu le mérite de présenter une scène de simulation des éléments de pompiers civils de l’escadron de Ferkessédougou qui aura démontré leur savoir-faire et leur maîtrise en matière d’intervention et de prise en charge de blessés de quelque sorte. Le CSU de Ferkessédougou est le septième du genre à être réceptionné par l’ONPC à travers le pays qui à terme doit couvrir les 31 régions du pays selon DG de l’ONPC Kili Fiacre.