Culture et Tourisme

4.5.9. Secteur du tourisme
4.5.9.1. Ecotourisme
La région du Tchologo possède un énorme potentiel patrimoine touristique avec
ses nombreuses forêts classées et ses cultures artistiques variées. Mais il n’existe

pas une politique de développement du tourisme. L’organisation des activités de ce
secteur constitue une source d’autofinancement du développement socioculturel.
Avec la diversité culturelle et artistique, l’institution d’un festival des arts et
cultures va promouvoir l’écotourisme. Ce festival s’organisera annuellement et par
alternance dans chaque département de la région. Cela peut aussi mettre les sites
touristiques en valeur.
4.5.9.2. Sites d’intérêt écologique et éco touristiques
La région abrite plusieurs sites qui présentent un intérêt à la fois écologique et
touristique. Parmi ces sites figurent :
•Le complexe hôtelier Comoé Safary Lodge qui dispose d’un zoo constitué de
plusieurs animaux venus de l’extérieur du pays ;
•Les tombes des Saints musulmans sur lesquelles les musulmans viennent faire
des vœux et des sacrifices de remerciements à Bilimono, Korola, Cisséra,
Nafana et Barola;
•La Chaîne de montagne du Gorowi à Bilimono ;
•Le Parc National de la Comoé qui regorge d’une variété de ressources
naturelles riches en flore et en faune. Il est l’un des plus grands parcs
d’Afrique de l’Ouest ;
•la plaine de la Lola et les Monts Boutourou (zone de prédilection des
éléphants);
•les quatorze (14) forêts classées de Pallaka (commune de Ferkessédougou),
de Logahan et Kogaha (Sous-préfectures de Ferkessédougou et de
Koumbala), de Nougbo, de Laleraba et de Silué, etc. qui présentent des
aspects écologiques et touristiques variés ;
•le fleuve Comoé (bac de Gansé au carrefour Gawi) ;
•les Monts Yéwélé au Nord du Parc National de la Comoé;
•la mare « gadjipery » aux crocodiles ;
•les ponts gué piéton et gué auto (zone de prédilection des hippopotames) ;
•les Monts Gorowi et la grotte aux chauves souris…
•les mosquées historiques de Kong et autres édifices religieux
•etc.

A l’analyse, la région dispose d’atouts spécifiques et de rares richesses naturelles,
historiques, culturelles et cultuelles. Il est doté également d’énorme potentiel en
ressources naturelles fauniques et végétales à l’intérieur du Parc National de la
Comoé et dans les autres aires et forêts classées qui constituent ainsi un atout
important pour le développement de l’écotourisme.
4.5.9.3. Les infrastructures touristiques
Dans cette région des restaurants modernes, des Night-clubs et auberges de type
moderne se créent dans tous les départements (Ferkessédougou, Kong et
Ouangolodougou) notamment :
– le complexe hôtelier « Le Château » de Ferkessédougou avec une capacité
de plus de vingt chambres climatisées, d’un grand Night-club et d’un
restaurant moderne ;
– des maisons des Hôtes au quartier Résidentiel de Ferkessédougou avec des
restaurants modernes ;
– le complexe hôtelier « U » de Kong
– Complexe hotelier Kafolo Safary Lodge
– Etc.
Anciennement appelé le Safary Lodge Hôtel, le complexe hôtelier Kafolo Lodge a
ouvert ses portes en 1974. Il est situé à Kafolo Bac aux environs du Parc National de
la Comoé. Il a une capacité d’accueil de 40 chambres réparties en 20 bungalows.
L’hôtel offre un cadre enchanteur et paradisiaque. Il dispose de :
– une (01) piscine :
– un (01) restaurant :
– un (01) bar :
– une (01) bibliothèque :
– un (01) parc animalier qui vous donne un petit aperçu de la faune présente
dans le parc :
– un (01) aérodrome situé à l’extérieur de l’Hôtel à 30 mètres.
Les activités proposées par cet hôtel sont:
– des randonnées à moto ou à vélo dans la savane environnante et à l’intérieur
du Parc
– des promenades en pirogue à la rencontre des hippopotames et observation
de la faune le long des galeries forestières qui bordent la rivière
– des safaris de vision et safaris photo en 4×4, de jour comme de nuit
– des visites dans les villages lobi pendant lesquelles des festivités sont
organisées avec des danses exécutées par les lobis et les ghanéens. C’est
l’architecture des habitations qui captivent les touristes (sounkala)
En outre, ce dernier réceptif hôtelier fait la promotion d’un tourisme de safari
dont les clients sont des occidentaux pour la plupart. Ces clients arrivent dans
cette zone et à l’hôtel par avion. A cet effet, il existe trois (3) pistes d’atterrissage
pour desservir tous les réceptifs hôteliers de la région à proximité du Parc National
de la Comoé (PNC). Ces pistes sont notamment Kafolo-Bac, Ouango-Fitini et
Kakpin. La piste de Kafolo-Bac est aujourd’hui trop proche des habitations
villageoises et celle de Kakpin n’est plus en bon état.
Liés aux habitants de la zone de ce complexe hôtelier, les promoteurs de ce
tourisme prévoient de financer plusieurs activités génératrices de revenus aux
profits des villageois. Ces réalisations qui peuvent être considérées comme faisant
partie de la politique de Responsabilités Sociales de l’Entreprise, font de l’Hôtel «
Comoé Safari Lodge », un des principaux acteurs de développement de la zone.
L’appui du Conseil Régional de Tchologo aux activités et à l’expansion de cet
établissement serait salutaire.

En somme, il n’existe pas de véritables politiques du secteur touristique qui
définissent des circuits d’écotourisme de la Région. C’est pourquoi, il serait louable
au Conseil Régional du Tchologo de définir des politiques et stratégies du secteur
de l’écotourisme tout en élaborant un schéma directeur touristique pour la région.
Carte : Carte du Tourisme et de la Sécurité

shop giày nữthời trang f5Responsive WordPress Themenha cap 4 nong thongiay cao gotgiay nu 2015mau biet thu deptoc dephouse beautifulgiay the thao nugiay luoi nutạp chí phụ nữhardware resourcesshop giày lườithời trang nam hàn quốcgiày hàn quốcgiày nam 2015shop giày onlineáo sơ mi hàn quốcf5 fashionshop thời trang nam nữdiễn đàn người tiêu dùngdiễn đàn thời trang